Publié par SEO010044 le

Ça déménage à l'ARS Grand-Est !..

Août 2021 : petit point d’avancement du projet de traitement des archives de l’Agence régionale de santé du Grand-Est.

Les archives de la délégation départementale des Vosges ont été traitées par Amandine et Cheikh en moins de deux mois (avec l’aide non négligeable de notre chef d’équipe Emmanuel !). 

Un récolement détaillé a été réalisé afin d’extraire les archives à éliminer ainsi que celles destinées à être versées aux Archives départementales des Vosges.

Au total, près de 200 mètres linéaires ont ainsi été traité dont 75 ml partiront en élimination et environ 37 ml seront versés en octobre aux AD88. Le reste des archives sera transféré au local d’archivage intermédiaire à proximité des nouveaux locaux de la délégation départementale des Vosges, au quartier de la Magdeleine.37

A Châlons-en-Champagne, Emmanuel, Tanguy et Abdoulaye n’ont pas chômé depuis qu’ils sont arrivés. 

Tout comme l’équipe d’Epinal, ils ont entamé la rédaction d’un récolement détaillé des archives qui sont stockées dans plusieurs salles d’archives des trois bâtiments de la délégation départementale de la Marne.

Depuis mi-avril et le lancement du chantier, nos archivistes ont effectué le récolement de plus de 550 mètres linéaires. Fin juillet, en accord avec les Archives départementales de la Marne, nous avons organisé une première tournée d’élimination des archives.

Deux jours ont été nécessaires pour préparer les palettes d’archives à éliminer et les transporter vers l’usine d’élimination des déchets située à une quinzaine de kilomètres de la délégation départementales de la Marne. Ainsi, 115 ml d’archives ont pu être éliminés lors de cette opération. Il devenait urgent d’évacuer ces archives car la salle où sont installés nos archivistes commençait à être saturée !!

En effet, depuis début juillet, nos archivistes ont reçu un premier versement (sur trois) des archives de la DDASS 51/DRASS Champagne-Ardenne qui étaient stockées depuis une dizaine d’années chez un prestataire de stockage sans qu’aucun traitement n’ait pu être réalisé. 

Les éliminations réalisées ont permis à Emmanuel, Tanguy et Abdoulaye de retrouver de l’espace … pendant quelques jours seulement, puisque le 17 août le deuxième versement sera livré et encombrera à nouveau leur espace de travail…!

Bon courage à tous les trois !

Et à Nancy, quoi de neuf ?

A Nancy, délégation départementale de Meurthe-et-Moselle et siège de l’ARS Grand-Est, Amandine a donc changé d’équipier, Cheikh étant parti sur un nouveau contrat en région parisienne.

C’est donc avec Nicolas, et toujours en compagnie d’Emmanuel notre chef d’équipe, qu’ils ont débuté le récolement des quelques 1 250 mètres linéaires à traiter.

Après un mois et demi de travail, ils ont déjà ouvert et décrit près de 300 ml d’archives dont une partie était vraiment du vrac, visiblement des bureaux d’anciens collaborateurs qui ont été littéralement jetés dans des cartons de déménagement !…

Ici, le local archives est assez grand et permettra de stocker sans problèmes les archives en attente d’élimination et de versement aux Archives départementales de Meurthe-et-Moselle.

Bon courage à tous les trois !